« Porosités »… Le travail progresse!

Voici quelques photos que j’ai eu envie de partager avec vous, montrant l’avancée de mon travail à l’atelier! (préparation de mon exposition en Mai aux Moyens du Bord à Morlaix) !

Beaucoup de mes gravures sont imprimées sur soie (matrice en pointe sèche sur tetrapack)…

Certaines autres gravures sont encore en cours de préparation,

Tandis que j’entame la broderie sur celles qui sont sèches…

A suivre!

Alice-Heit-porosites07Alice-Heit-porosites08Alice-Heit-porosites03Alice-Heit-porosites06Alice-Heit-porosites10Alice-Heit-porosites12Alice-Heit-porosites13

 

Mon travail à l’atelier…

Voici quelques nouvelles de l’atelier!

Mes recherches graphiques avancent bien! Aujourd’hui et hier, j’ai imprimé mes deux premières gravures sur soie, dans le but de les rehausser de broderies une fois sèches!  Plein de nouvelles pistes créatives en perspective… 🙂

Voici quelques photos prises dans mon atelier :

La première gravure s’intitule  « mandragora », en référence à la célèbre plante magique. J’ai nommé la deuxième »Au coeur de la nuit »…

Travail à suivre!

Alice Heit-Mandragore00Alice Heit-Mandragore03Alice Heit-Mandragore06

Alice Heit-Mandragore09Alice Heit-Mandragore05Alice Heit-Mandragore08Alice-Heit-coeurdelanuit00Alice-Heit-coeurdelanuit22Alice-Heit-coeurdelanuit27Alice-Heit-coeurdelanuit26Alice-Heit-coeurdelanuit06

Porosités, entrée en résidence…

Première mise en bouche ce matin avec les étudiants en BTS du lycée agricole de Suscinio, à Morlaix autour du thème « Porosités »…

« Porosités » est une invitation à s’interroger notre conception occidentale de la nature, de notre environnement, de notre terre. Interroger nos liens, notre place, notre sensibilité, nos imaginaires.

Au Lycée agricole de Suscinio, la nature et le végétal occupent une place importante. L’établissement dispose notamment d’une exploitation biologique expérimentale pratiquant la permaculture et l’agroforesterie. De plus lycéens et étudiants réalisent de nombreux inventaires et chantiers d’aménagement des espaces naturels en lien avec les milieux spécifiques (forêt, landes, tourbières, zones humides…). Le lycée agricole de Suscinio s’intéresse également depuis de nombreuses années aux liens entre l’art et la nature au gré d’une multitude d’ateliers de pratiques artistiques et de résidences d’artistes, en partenariat avec divers acteurs culturels du territoire…

les étudiants seront amenés à s’immerger pendant 2 jours 1/2 dans l’expérimentation autour de cette thématique de « porosités, « en gravure sur Tetrapack… (impression sur presse taille douce avec encres taille douce, sur papier estampe)

Pour ma part, j’entame en parallèle une résidence artistique au sein du lycée, à l’occasion de laquelle je développerai mes propres créations autour de cette thématique;

L’ensemble de nos créations (celles des étudiants ainsi que les miennes) donneront lieu à une exposition au sein des Moyens du Bord à Morlaix en Mai 2018.

de seve et de sang2
« de sève et de sang », tirage unique rehaussé d’aquarelle.  Alice Heit Février 2018
graines:alice heit
photographie couleur rehaussée à l’encre, Alice Heit.
gravure-immersion-végétale-alice-heit
« immersion végétale » tirage unique rehaussé d’aquarelle et de broderies. Alice Heit 2017.
gravure "sparkling flower", Alice Heit 2017.
« Sparkling flower », Alice Heit 2017. gravure à la pointe sèche rehaussée d’aquarelle et de feuille de cuivre doré.
"Ronds de sorcières", pointe sèche sur cuivre, Alice Heit.
le collier magique, pointe sèche sur cuivre, collection personnelle. Alice Heit.
"cette sève qui nous unit", pointe sèche sur cuivre, Alice Heit.
« cette sève qui nous unit » collection personnelle, Alice Heit. pointe sèche sur cuivre.
Alice heit carantec239
Plan de travail/atelier Tetrapack

 

Parmi les ressources théoriques proposées aux élèves : le travail de Philippe Descola autour des Indiens Achuar,

Jusqu’à maintenant, dans les rapports entre humains et non-humains, ce sont toujours les humains qui produisent les normes. L’humain est vu comme séparé de la nature et la maîtrisant, la dominant. Nous aurons accompli un grand pas le jour où nous donnerons des droits non plus seulement aux humains mais à des écosystèmes, c’est-à-dire à des collectifs incluant humains et non-humains, donc à des rapports et plus seulement à des êtres…

Les Indiens Achuar montrent qu’une autre relation à la nature est possible. Pour l’anthropologue Philippe Descola, il est temps de penser un monde qui n’exclue pas l’eau, l’air, les animaux, les plantes…

Chez les Indiens Achuar, les plantes sont traitées comme des consanguins (des enfants), alors que les animaux chassés par les hommes sont des beaux-frères. « Voir les Achuar traiter les plantes et les animaux comme des personnes m’a bouleversé : ce que j’ai d’abord considéré comme une croyance était en réalité une manière d’être au monde, qui se combinait avec des savoir-faire techniques, agronomique, botanique, éthologique très élaborés. »

Les Achuar sont animistes : L’animisme est la propension à détecter chez les non-humains – animés ou non animés, c’est-à-dire les oiseaux comme les arbres – une présence, une « âme » si vous voulez, qui permet dans certaines circonstances de communiquer avec eux.

Pour les Achuar, les plantes, les animaux partagent avec nous une « intériorité ». Il est donc possible de communiquer avec eux dans nos rêves ou par des incantations magiques qu’ils chantent mentalement toute la journée. A ceci s’ajoute que chaque catégorie d’être, dans l’animisme, compose son monde en fonction de ses dispositions corporelles : un poisson n’aura pas le même genre de vie qu’un oiseau, un insecte ou un humain. C’est l’association de ces deux caractéristiques, « intériorité » et « dispositions naturelles », qui fondent l’animisme.

Parmi les ressources enrichissant cette approche, je citerais aussi l’écopsychologie présentée ici brièvement avec les mots de Théodore Roszak :

 « Comme toutes les formes de psychologie, l’écopsychologie s’intéresse aux origines de la nature humaine et des comportements humains. A la différence des autres écoles traditionnelles de psychologie, qui se limitent aux mécanismes intrapsychiques ou à une sphère sociale étroite n’allant pas au-delà de la famille, l’écopsychologie est sous-tendue par la thèse selon laquelle, à ses niveaux les plus profonds, la psyché reste affectivement reliée à la Terre qui nous a mis au monde. L’écopsychologie suggère que nous pouvons comprendre nos transactions avec l’environnement naturel – la manière dont nous usons ou abusons de la planète – comme des projections de nos besoins et désirs inconscients, de la même façon que nous interprétons les rêves et les hallucinations pour comprendre ce qu’il en est de nos motivations profondes, de nos peurs et de nos haines. »

Et puis….Chamanisme, ethnobotanique, écologie profonde, écoféminisme… les pistes de lectures passionnantes ne manquent pas!

Une émission au sujet de l’écopsychologie par Leili anvar :

https://www.franceculture.fr/emissions/les-racines-du-ciel/l-ecopsychologie

A suivre!

 

 

Enregistrer

Salon Multiples 2017 à Morlaix.

Bonne nouvelle!

J’ai le plaisir de vous annoncer que j’ai été sélectionnée pour participer à la prochaine édition du salon « Multiples », salon de la petite édition et du livre d’artistes, qui aura lieu les 21 et 22 octobre 2017 à l’espace culturel du Roudour (Saint-Martin-des-Champs)…

J’espère vous y retrouver!

Multiples,  rendez-vous original autour de la petite édition d’artiste, présente des œuvres originales davantage accessibles que des pièces uniques, et permet de découvrir le multiple d’artiste sous toutes ses formes : livres d’artiste, gravures, estampes, impressions numériques, sérigraphies, vidéos, objets, etc…

A travers un salon, mais également une programmation d’expositions, de rencontres avec des artistes et auteurs, d’ateliers, de performances et/ou projections, ce week-end vous offrira de nombreux temps de découvertes dans différents lieux de Morlaix…
L’accès à l’ensemble des lieux est gratuit.

Le salon « Multiples » est organisé par L’association « Les moyens du Bord » à Morlaix.

Initiée par un artiste plasticien, l’association Les Moyens du Bord s’attache depuis 1998 à faire vivre un projet dédié aux arts visuels sur le Pays de Morlaix et au delà.

Volontairement ouvert à des esthétiques et pratiques artistiques différentes, à des artistes au parcours déjà affirmé, mais également, à de jeunes artistes, le projet de l’association porte une attention importante à la relation au territoire, à ceux qui l’habitent autant qu’à ceux qui le découvrent.

L’association collabore régulièrement avec des acteurs du social ou de l’éducation à travers la mise en œuvre d’actions de médiation.

Tout en privilégiant la rencontre et les échanges entre les artistes et le public, l’association s’implique, tant au niveau local qu’au niveau national, pour une meilleure prise en compte de la situation professionnelle de l’artiste plasticien.

Sensible à la logique de travail en réseau et à des dynamiques favorisant de nouvelles constructions de partenariats, l’association développe une programmation régulière dans son espace de la manufacture et hors les murs, souvent associés à des situations de production, notamment à travers l’accueil d’artistes en résidence.

« Multiples », une dynamique liée à la petite édition d’artiste s’inscrit dorénavant comme un axe fort du projet, en mixant diffusion, production, édition et initiatives autour du multiples.

Souhaitant favoriser l’accès du plus grand nombre à des formes d’expressions contemporaines, l’association dispose d’une artothèque et d’un « petit coin boutique solidaire ».

https://lesmoyensdubord.wordpress.com/

Sparkling flower 1, 2, 3.

Pointe sèche sur tetrapack rehaussée d’aquarelle, de broderies, de dorure à la feuille de cuivre martelé…

Petit retour sur la fête de l’estampe…

Il faisait beau! nous nous sommes installé-e-s devant l’atelier pour graver, entouré-e-s du magnifique jardin attenant… Pour l’atelier d’initiation à la gravure que nous avons donné à l’occasion de la fête de l’estampe. Chacun et chacune est reparti avec au moins une estampe de sa création!

Et puis, nous avons aussi exposé nos dernieres oeuvres gravées, l’occasion de découvrir les méandres de cette maison magique qui héberge nos ateliers!

Et le soir, nous avons inauguré l’atelier joyeusement, un grand merci à tous ceux et celles qui nous ont rejoint, rendu visite, et participé aux ateliers!  c’était un beau moment de partage!

Alice, 29 mai 2017.

Sparkling flower 2

« Sparkling Flower », Deuxième tirage, 38x28cm. Alice Heit 2017.

Gravure à la pointe sèche, rehaussée à l’aquarelle, à la feuille de cuivre martelée ainsi que de broderies.

sparkling flower 211Alice heit

gravure "sparkling flower", Alice Heit 2017.

gravure "sparkling flower", Alice Heit 2017.

gravure "sparkling flower", Alice Heit 2017.

sparkling flower 207Alice heit

sparkling flower 208Alice heit

sparkling flower 210Alice heit

sparkling flower 213Alice heit

 

 

Lilith soror encadrée

Lorsque vous vous décidez à acquérir l’une de mes gravures, je vous propose aussi, si vous le désirez, de faire l’encadrement et, si vous êtes loin, de vous expédier l’oeuvre (emballage soigneux réalisé par mes soins!)…

Voici par exemple Lilith Soror , l’une des épreuve d’artiste numérotée en 5 exemplaires, encadrée dans un encadrement 3D box, passe-partout caramel… (avec possibilité de choisir les couleurs du cadre et du passe partout)…

lilith soror00Alice heitlilith soror01Alice heitlilith soror03Alice heit

 

 

Immersion végétale

Avec le printemps m’est venue une envie d’expérimentation avec les végétaux qui m’entourent et qui m’inspirent, en utilisant directement le végétal comme matériau de création.
Voici le résultat de ma toute première expérimentation de gravure avec impression végétale…rehaussée d’aquarelle et de broderies…
Sur le principe du monotype, j’ai utilisé des plantes fraîches cueillies le jour même, puis j’ai travaillé avec un principe de cache avec un pochoir réalisé dans l’inspiration du moment!
Les plantes : des ombellifères pour les fleurs, et du géranium robert pour les feuilles…
L’usage des plantes fraîches étant assez contraignant à l’impression (sucs, tirage unique) , je me suis lancée dans un herbier séché, pour commencer à travailler les empreintes végétales sur vernis mou…
A suivre donc!
« Immersion végétale »,  tirage unique, Alice Heit 2017

Gravure au Lycée agricole de Suscinio, Morlaix. Avec l’association « Spirale ».

Dans le cadre des interventions de l’association Spirale, j’ai eu le plaisir d’accompagner des étudiants du Lycée Agricole de Suscinio pour une initiation à la gravure, courant Mars 2017. Un beau moment de partage et de création! Voici quelques photos que j’ai eu envie de partager avec vous…

Merci à Laurence Mermet pour les photos!