« Rouge » projeté à Paris le 5 Octobre 2018.

Cher-e-s ami-e-s, si vous habitez Paris ou non loin, mon film « ROUGE » sera projeté à Paris le 5 Octobre 2018, à l’occasion des 20 ans du  Festival des cinémas différents de Paris, à la séance spéciale focus#3 qui débutera à 18h. Je me réjouis beaucoup que mon film soit projeté à cette occasion! Vous viendrez?

________

ROUGE alice heit 2

● Focus : « Déchets, rebuts, hors de notre vue ! » ●

●Une séance à la croisée des arts plastiques de la performance, de l’art vidéo, du cinéma expérimental, du documentaire, du film d’artiste, du journal filmé. Des œuvres majeures, des classiques du cinéma, des premiers films, des films (perles) rares.

À partir des années 1950, après les décombres de la guerre, face aux mutations de la société industrielle qui produit et rejette en masse les objets du quotidien, de nombreux artistes réalisent des œuvres qui questionnent ce cycle vertigineux.●

________

rouge alice heit

Seance Focus#3, de 18h à 20h à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts
14 rue Bonaparte (Paris 6e)
Entrée libre


« Rouge » est un film réalisé par Alice Heit en Février 2012. Premier film solo. Récit d’un bouleversement intérieur qui conduit jusqu’à l’intérieur du corps. Le corps n’est pas un lieu séparé du monde, et ici, s’y condensent avec violence certaines des questions redoutables qui se posent aux humains d’aujourd’hui.

Ce film fait partie de la sélection « expériences du regard » aux états généraux du film documentaire de Lussas en 2012.
This film has been produced by Alice Heit, february 2013. This is her first solo film.
Story of an interior upheaval leading inside the body. The body is not a site separate from the world, and at this point violently focus some of the redoubtable questions facing humans today.
« Rouge » belongs ton the « experience du regard » selection during the « etats generaux du film documentaire » in Lussas, France, 2012.

_____________________________________________________________________________________________

Voici le programme complet de la séance :

☞ STOCK EXCHANGE TRANSPLANT, Douglas Collins (États-Unis, 1969, 16mm numérisé, 15′)

☞ L’HOMME QUI TOUSSE, Christian Boltanski (France, 1969, 16mm, 3’)

☞ L’HOMME QUI LECHE, Christian Boltanski (France, 1969, 16mm, 2’30)

☞ RESURRECTION, Daniel Spoerri et Tony Morgan(Suisse, 1968-69, 16mm, 9′)

☞ MOTHLIGHT, Stan Brakhage (États-Unis, 1963, 16mm, 4′)

☞ VAGUE BAIGNOIRE, François Gagelin (France, 2015, numérique, 2′)

☞ ROUGE, Alice Heit (France, 2012, Super 8 numérisé, 14′)

☞ EXCAVATION, Avi Dabach (Israël, 2013, numérique, 6′)

☞ L’ILE AUX FLEURS, Jorge Furtado (Brésil, 1989, 35mm numérisé, 13′)

☞ SMASHING, Jimmie Durham (États-Unis, 2004, numérique,extrait)

﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎

Programmé et présenté par Gérard Cairaschi (CJC)

﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎﹎

➸ Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts
14 rue Bonaparte (Paris 6e)
Entrée libre

➸ lien vers l’évènement facebook : https://www.facebook.com/events/1006953366158572/

le collectif jeune cinéma, festival des cinémas différents et expérimentaux 2018

rouge--alice-heit

 

Empowerment !

La suite d’une toute petite série de gravures que j’ai continué d’imprimer cet après midi et soirée!

L’encrage est complexe, long et délicat a réaliser… et la matrice en Tetrapack, fragile, ne permet pas un grand nombre de tirages… il faut des heures pour aboutir à un tirage! Mais j’apprécie toujours autant les potentialités de ce matériau étonnant!

Je vous laisse apprécier les photos du travail en cours de réalisation!

Alice Heit-7mars 201802Alice Heit-7mars 201805Alice Heit-7mars 201808alice-heit-7mars-201809.jpgAlice Heit-7mars 201814alice-heit-7mars-201817.jpgalice-heit-7mars-201816.jpgAlice Heit-7mars 201819

Galets-Yonis

Voici des nouvelles de l’avancement de mon projet de film « les eaux profondes »

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore :

« Plongeon dans les continents mystérieux du plaisir féminin, LES EAUX PROFONDES s’interroge autour de ces « fontaines », qui jaillissent parfois au moment du plaisir sexuel des femmes. Le phénomène reste très méconnu, y compris des femmes elles-mêmes…

Coupées de nos corps et de nos désirs par des siècles d’oppression patriarcale, le continent du plaisir féminin reste encore souvent terra incognita.

LES EAUX PROFONDES ouvre un de ces espaces rares et précieux, où la parole se libère et se partage……

Nous y voyageons, dans un imaginaire « en rhizomes », s’autorisant l’exploration, le jeu, et se nourrissant d’une aspiration profonde à réhabiliter une sexualité féminine riche, joyeuse, et qui retrouve le chemin de ses profondeurs. »

https://lightcone.org/fr/news-459-les-eaux-profondes-de-alice-heit

Alice Heit-eaux profondes-201768

Il s’agit d’un film indépendant, un documentaire pour lequel je n’ai pas obtenu d’aide financière, entièrement tourné en super 8, développé à la main (par moi même), avec la participation d’une multitude de femmes volontaires et passionnées elles aussi, à la fois à l’image, mais aussi au son (musique, témoignages). Il intègre des séquences tournées « en temps réel » et des séquences animées « image par image » (pâte a modeler, objets, peinture…). Une résidence post-production au Lightcone à Paris m’a permis d’achever le montage et l’étalonnage du film. Il sera finalisé au format DCP, (format adapté aux projections en salle de cinéma).

Alice Heit-eaux profondes-201763

Je suis en ce moment pleine réflexion au sujet du prochain financement participatif que je m’apprête à lancer sur la toile pour finaliser le film…

L’idée est de réunir les moyens financiers pour rémunérer une/un mixeur son, plusieurs traductrices (anglais, espagnol, allemand) et acheter les pellicules de film super 8 pour filmer le générique en super 8 (les remerciements à toutes les personnes fabuleuses qui m’ont aidée à ce que ce film puisse exister!)

Dernière ligne droite, et somme d’argent assez conséquente à réunir…

J’ai eu une idée en me promenant sur une plage de galets, méditant sur le projet en général, les derniers tournages en cours, et sur les solutions que je pourrais trouver, comment faire pour que cela soit juste, que cela soit bien fait, que ça ait du sens, pour continuer de faire circuler l’énergie autour du projet…

l’image des galets, roulés, polis si longtemps par les courants, les roulis des vagues, jusqu’à devenir ronds et si doux…la pierre et sa dimension intemporelle, qui traverse les époques… l’énergie du féminin sacré… le galet qu’on garde dans sa poche comme un gri-gri… le souvenir d’une plage, de la mer, d’un moment particulièrement fort… tout ça s’est associé dans ma tête.

Alors j’ai eu envie d’expérimenter quelque chose de nouveau pour moi, et ça a donné ça :

IMG_3535IMG_3541

Juste pour voir les réactions, j’ai posté ces pierres sur facebook. J’ai été surprise de voir à quel point elles ont eu du succès! je me suis retrouvée à les vendre toutes en quelques minutes, et j’ai même pris de nouvelles commandes!!!

IMG_3539

Ce cadeau pourrait donc bien plaire à mes futurs participant.e.s au financement participatif, je pense! Je me lance donc dans la confection d’une nouvelle série! 🙂 elles feront partie des cadeaux de remerciements! il y aura aussi : des tirages photos d’extraits du film, des gravures de sirènes réhaussées de feuilles de cuivre, des coraux (gorgones) glanées sur les plages finistériennes…

A suivre pour bientôt ! 🙂

IMG_2913IMG_2975IMG_2981Alice heit sirène03eaux profondes 10

s-l500

Lilith soror encadrée

Lorsque vous vous décidez à acquérir l’une de mes gravures, je vous propose aussi, si vous le désirez, de faire l’encadrement et, si vous êtes loin, de vous expédier l’oeuvre (emballage soigneux réalisé par mes soins!)…

Voici par exemple Lilith Soror , l’une des épreuve d’artiste numérotée en 5 exemplaires, encadrée dans un encadrement 3D box, passe-partout caramel… (avec possibilité de choisir les couleurs du cadre et du passe partout)…

lilith soror00Alice heitlilith soror01Alice heitlilith soror03Alice heit