Petit retour sur la fête de l’estampe…

Il faisait beau! nous nous sommes installé-e-s devant l’atelier pour graver, entouré-e-s du magnifique jardin attenant… Pour l’atelier d’initiation à la gravure que nous avons donné à l’occasion de la fête de l’estampe. Chacun et chacune est reparti avec au moins une estampe de sa création!

Et puis, nous avons aussi exposé nos dernieres oeuvres gravées, l’occasion de découvrir les méandres de cette maison magique qui héberge nos ateliers!

Et le soir, nous avons inauguré l’atelier joyeusement, un grand merci à tous ceux et celles qui nous ont rejoint, rendu visite, et participé aux ateliers!  c’était un beau moment de partage!

Alice, 29 mai 2017.

Plouégat-Guérand. La maison Quesseveur héberge trois plasticiennes

Les univers de Myriam Martinez, Valérie Guillet et Alice Heit cohabitent librement dans la maison Quesseveur.
Les univers de Myriam Martinez, Valérie Guillet et Alice Heit cohabitent librement dans la maison Quesseveur. | Ouest-France.

L’ancienne maison de maître, enracinée depuis plus d’un siècle au bout d’une élégante allée, a bien du charme. Myriam Martinez, Alice Heit et Valérie Guillet, de belles intuitions.

La maison Quesseveur abritait autrefois un paysagiste, le jardin y était luxuriant. De quoi présager un univers artistique, plein de poésie et de sensibilité. Créé par trois plasticiennes, Myriam Martinez, Alice Heit et Valérie Guillet, cet univers sera inauguré samedi en fin d’après-midi.

Une maison dans son jus

Acquise au début des années 2000 par la municipalité, la maison avait été en partie restaurée. « Nous avions le projet d’en faire un musée, mais les subventions se font plus rares, souligne Annie Loneux, maire adjoint. Vide depuis plusieurs années, la maison est aujourd’hui consacrée à l’artisanat d’art. »

Installées depuis quelques semaines, les trois artistes y cultivent leurs passions. Dans cette maison au charme désuet et restée dans son jus, comme en témoignent les papiers peints au pochoir dans l’entrée, trois univers différents créent une harmonie pleine de sensibilité.

Trois artistes

La céramiste plasticienne, Myriam Martinez, occupe le rez-de-chaussée. C’est ici qu’elle modèle l’argile. Des pièces qui seront ensuite émaillées et cuites au four. Elle dispose aussi d’une salle pour ses cours collectifs, le jeudi soir.

Au premier étage, Alice Heit développe le tissage et la gravure. Grands métiers à tisser et écheveaux de laine occupent plusieurs pièces. Une grande presse taille-douce professionnelle est destinée à la gravure.

Un stage vendredi

Dans cet espace, Alice Heit proposera de stages de tissage et de gravure. Un premier stage est programmé le 26 mai, le jour de la fête de l’estampe. Ce stage sera coorganisé avec Valérie Guillet, qui occupe le 3e niveau.

L’endroit se mérite, il faut monter jusqu’au grenier pour découvrir son univers consacré au dessin et à l’écriture. C’est aussi ici que prennent naissance, ses théâtres de papier.

Samedi 27 mai, à 18 h, inauguration. Ouvert sur rendez-vous. Contact : myriammartinez.com, ou aliceheit.com, ou valerieguillet@sfr.fr.

Source : http://www.ouest-france.fr/bretagne/plouegat-guerand-29620/plouegat-guerand-la-maison-quesseveur-heberge-trois-plasticiennes-5012355

http://agenda.letelegramme.fr/plouegat-guerand-fete-nationale-de-l-estampe/367025