Traon Névez (dourduff-en-mer)

  • Exposition « Conteuses de Fil » du 6 au 12 Juillet 2015 à Traon Névez, Plouézoc’h, Finistère.

    Créations textiles autour du conte Russe de Babayaga, réalisées en duo avec Enora Rouillé, couturière. (Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir.)

Le conte de BabaYaga’ (ou Vassilissa la belle) par Marie K Luna, conteuse :

Retrouvez la conteuse Marie K Luna ici : http://mariekluna.wixsite.com/mariekluna

  • L’Intuition comme initiation

Le conte de Babayaga est l’histoire du passage de mère à fille, d’une génération à l’autre, du pouvoir féminin de l’intuition, symbolisé par la poupée que Vassilissa a toujours dans la poche, c’est à dire la capacité de voir à l’intérieur, d’écouter, de ressentir et de savoir en un éclair, de comprendre que souvent les choses ne sont pas telles qu’elles apparaissent. On a recours à l’intuition pour les découvrir.

Dans cet ancien conte Russe, l’initiation commence par l’exécution de tâches quotidiennes déterminées. La fin est l’établissement d’une relation affectueuse et sincère avec cet être appelé «La Sage Femme», la vielle déesse sauvage, la Baba Yaga, à laquelle Vassilissa demande le feu. La quête de celui-ci oblige l’enfant à quitter sa maison et à entrer, frémissante, dans une vie nouvelle.

Le premier pas est donc de se défaire de l’archétype resplendissant de la mère bonne et douce. Laissons de côté le sein maternel et apprenons à aller à la chasse. Il y a une mère sauvage qui nous attend pour nous instruire. Mais dans le même temps, nous devons serrer contre nous la poupée pendant que nous en apprenons les usages…