Résidence en « eaux profondes »…

Voilà bientôt l’année qui s’achève, bien riche de mon côté ! : Emménagement dans mon nouvel atelier de tissage et gravure à Plouégat-Guérand, changement de lieu de vie, installation…déménagement de mon labo de développement super 8, Exposition dans la nouvelle galerie « Faites le mur » à Morlaix, travail sur mon film, projet de résidence au lycée de Suscinio à Morlaix, résidence post-production à Paris…

Et d’ailleurs, voilà  longtemps que je n’avais plus posté d’article sur mon site, toute plongée que je suis dans ce projet qui m’occupe en ce moment, à savoir la fabrication d’un film autour du plaisir féminin, « les eaux profondes ». Ce film explore le plaisir féminin et ses eaux mystérieuses, au travers de témoignages et de regards de femmes.

Les premiers tournages de ce documentaire expérimental ont débuté il y a quelques années. Le film est entièrement tourné en pellicules super8 et développé à la main par mes soins. il s’agit d’un film entièrement indépendant, auto-financé, auto-produit, avec des figurantes/actrices bénévoles, tout est « fait maison »,  mais aussi tissé d’amitiés, d’entraide et de rencontres.

Il y a aussi beaucoup de séquences réalisées en stop-motion, image par image, en peinture sur corps, animation terre/pâte à modeler, ou animation d’objets…

Presque tous les tournages ont eu lieu en été, sur les magnifiques plages du Finistère…ou même sous l’eau avec ma caméra sous-marine super 8 ! la plupart des images sont donc tournées en lumière du jour, et en extérieur, ce sont les meilleures conditions pour des résultats superbes en terme de couleur et de qualité d’image avec les pellicules argentiques.

Toutes les musiques aussi, sont faites par des amies ainsi que par moi même.

Une magnifique aventure, faite de magnifiques rencontres et partages intenses!

Tout cela n’est pas sans contraintes et a représenté pour moi un énorme travail : organisation, fabrication, développement, enregistrements, musique, montage etc! tout est fait maison!

Mon projet a été sélectionné cet année pour une résidence post-production au Light Cone à Paris, quelle joie! Cette résidence représente pour moi l’aide technique dans l’esprit artistique dont j’avais besoin pour poursuivre mon projet et m’aider à résoudre les difficultés techniques que je rencontre… Je m’y rends dans quelques jours pour une deuxième session, où nous allons commencer à travailler le mixage et l’étalonnage sur mon montage en cours…

Pour celles et ceux qui ne l’auraient pas encore vue, ICI se trouve la présentation de mon projet sur le site du Lightcone.

Le travail de montage m’a révélé la nécessité de reprendre quelques tournages en Janvier pour parfaire le projet. J’aurai sans doute encore besoin d’un peu de temps pour peaufiner le montage, mais aussi pour faire encore quelques enregistrements musicaux et vocaux…. Je ferai le point en fin de résidence!

En attendant d’en voir plus, voici quelques images extraites du film qui, je l’espère, vous mettront l’eau à la bouche!

 

 

 

 

 

Publié par

alice heit

Je suis tisserande, designer textile, graveuse et cinéaste. J'habite en Bretagne, en France. I'm a weaver, textile designer, engraver and cineast. I live in Brittany, in France.

Une réflexion sur “Résidence en « eaux profondes »…”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s